Mobileye en France ? Les Echos vous disent tout…

Mobileye à l’honneur dans le journal Les Echos

Retrouvez l’intégralité de l’interview publiée dans Les Echos en cliquant ici.Les Echos

Le rachat historique de Mobileye par Intel a attiré la curiosité de beaucoup de personnes. Pourtant peu sont ceux qui savent que la jeune société israélienne est présente en France depuis plus d’un an et demi. En effet Mobileye est réprésenté par la start-up AutoCare qui distribue leurs solutions de seconde monte sur le marché français.

AutoCare a démarré la distribution des systèmes anticollision Mobileye en septembre 2015 avec pour objectif la réduction de la sinistralité des entreprise en agissant sur le comportement des conducteurs.

 

Qui sont les clients ?La Poste

Le groupe Air Liquide a été l’un des premiers à tester le système Mobileye en France. Prochainement La Poste devrait également l’expérimenter à Marseille et Montpellier.

L’axe principal de développement d’AutoCare consiste à équiper les véhicules de gros gabarits (bus, bennes à ordures ménagères et poids-lourds) d’un système de détection des angles morts nommé Mobileye Shield+. Ce système composé de trois caméras vise à protéger les usagers vulnérables en milieu urbain, c’est à dire les piétons et les cyclistes. C’est la solution parfaite pour accompagner la politique actuelle des grandes villes qui encouragent la mobilité active. Ce dispositif a déjà été validé par Transdev et Suez, et sera en phase de test dès avril à Paris sur certains bus de la RATP.

 

En plus de l’aspect sécurité, le Mobileye Shield+ permet de smart citycollecter et d’analyser les données collectées en temps
réel. En effet, chaque alerte émise par le système est transmise sur une plateforme pour identifier les zones de danger. Ces informations sont intéressantes pour les collectivités qui peuvent aménager leurs infrastructures en connaissance de cause et pour les opérateurs qui peuvent faire la prévention auprès de leurs conducteurs.

 

Retrouvez l’intégralité de l’interview en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.